QiGong-TaiJi

TaiJiTu
TAI JI TU, symbole taoïste du changement permanent des choses. « Yin c’est ce qui va devenir Yang. Yang c’est ce qui va devenir Yin. »  WANG BI.

Qi Gong (se prononce tchi Kong) et TaiJi Quan (taï chi chuan) sont des arts énergétiques qui se fondent sur les mêmes principes taoïstes. Les enchainements de mouvements s’inspirent du vivant et de l’observation des animaux. Les deux pratiques éveillent la sensibilité au vivant et le pratiquant tire un grand  bénéfice à les aborder l’une et l’autre.

Le Qi Gong cultive la santé, l’intériorité et la connaissance de soi. A travers des mouvements conduits par le souffle, il allie corps et esprit. Les nombreuses pratiques qui entrent dans ce Corpus apportent au fil des jours harmonie et vitalité.  C’est un art de santé. Les racines de cette discipline puisent dans la philosophie taoïste qui a mis à jour le principe des forces opposées et complémentaires, Yin et Yang.

Le TaiJi Quan est un art martial interne développé à l’origine pour défendre les monastères chinois.  Sous une apparente lenteur de déplacement, ce Qi Gong guerrier, cache en réalité nombre de clés, coups de poing et coups de pied. Il faut une grande détente et des années de pratique pour faire jaillir  une force subtile, où  l’attaquant est  toujours le perdant, à force égale.

« As-tu la patience d’attendre jusqu’à ce que ta boue se dépose et que l’eau soit claire ? Peux-tu rester immobile jusqu’à ce que l’action juste survienne d’elle même ? » Tao Te King. Chapitre 15.

MS LNDL IMG_2648 - Copie
Posture de l’arbre, exercice de base du Qi Gong comme du TaiJi Quan.