Art Détox de mai au musée Centre Pompidou

Les fenêtres d’un immeuble de la rue du Renard où les tubes colorés du Centre Pompidou se reflètent de bon matin | photo M.S..

Dans le cadre des matinées Art Détox du Centre Pompidou (2019), des initiations au Qi Gong ont été programmées avec Carole Delorme (Ecole du Développement de la douceur ) et Maryse Sargis. C’était comment … ?!

Pour la quatrième fois, le musée parisien était réservé ce matin-là aux participants. Un espace précieux sublimé par un temps tout aussi précieux. La dernière séance Art Détox de mai a ainsi  permis de pratiquer le Qi Gong devant deux œuvres.

Les pratiquants de Qi Gong ont pu étirer l’axe Ciel-Terre devant la Colonne sans fin de Constantin Brancusi. Puis, devant Le manège de cochons de Robert Delaunay, éveiller leurs sens et se laisser gagner par le vertige forain suggéré par les sphères chromatiques.

recette originale (lait d’amande, verjus, maïs, miel de Paris miel de carotte, pollen de fleur…) | photo MS.

Moment béni ensuite avec une séance dégustation  : un cocktail sans alcool  inspiré par le Manège de cochons , saveurs miellées, joliment enrobées de guimauve, où s’étirait un trait vif de verjus (jus de raisin d’ugni blanc bio) équilibré par un lait d’amande maison. Le tout signé par un vibrionnant mixologue, Maxime Potfer (Experimental Cocktail Club, ou  bar Combat,  dans la rue de Belleville).

La matinée s’est prolongée par une heure de conférence, animée par Pascal Rousseau. Ce professeur d’histoire de l’art (de l’université Paris-Sorbonne) a éclairé le public sur l’orphisme, courant du cubisme porté par Robert Delaunay, Fernand Léger… et ainsi désigné en son temps par Guillaume Apollinaire.

Sphère chromatique de Robert Delaunay, artiste cubiste | photo M.S.
Carte postale d’époque avec un manège de cochons, très en vogue à Paris et source d’inspiration | photo M.S..
Conférence du 5 mai 2019 autour du Tableau de Robert Delaunay, le manège de cochons (1922) | photo M.S..

Chacun a découvert la symbolique du manège et de ses cochons -un rien lubrique – dans le contexte historique, ainsi que le couple d’artistes féconds que formaient Sonia et Robert Delaunay. Et tellement d’autres choses piquantes qu’une bonne partie d’entre nous avait follement envie, en repartant, de s’inscrire à des conférences d’histoire de l’Art.

Matinée Art Détox, Dimanche 5 mai 2019 devant le Tableau de Robert Delaunay, Le manège de cochons (1922) | agence photo RMN Grand Palais.

aaa thumb_large

Inscription en ligne sur le site du Centre Pompidou, pour la saison prochaine, cette fois.